Telecharger E-book

E-book a télécharger sans modération  :

Les Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin

Telecharger E-book

Les Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin
Comment font les médecins pour se soigner sans médicaments ? Le livre qui terrifie les pharmaciens ! Comment soigner soi-même au quotidien par des moyens naturels ultra puissant

  • 1. Simples…
  • 2. puissants…
  • 3. Efficaces…
  • 4. Pas cher

 

Télécharger maintenant :

 

Le livre : « 5 huiles essentielles indispensables pour affronter l’hiver »

 

hulle essentielle

 
Voici ce que vous pourrez découvrir à l’intérieur de ce livre :
 
– Les trois conseils qui vous permettront d’avoir une bonne hygiène de vie et d’éviter de nombreuses maladies (parce qu’il n’y a pas que les huiles essentielles dans la vie)
 
– Purifiez l’atmosphère de votre maison grâce à trois mélanges aux senteurs délicieuses
 
– Renforcez votre organisme et luttez contre la fatigue
 
– Prévenez les épidémies hivernales pour protéger votre famille
 

Remèdes des Grands-Mères

Telecharger E-book
Dans moins d’une minute, vous connaîtrez:

Peut-être aussi de problèmes de peau grasse, de cheveux secs ? Ou des mauvaises odeurs dans la maison, des taches difficiles à enlever, des insectes ou des rongeurs,etc. ?

Ou peut-être avez-vous entendu des gens parler de leurs problèmes de limaces dans le potager, de leurs fleurs, fruits et légumes qui ne poussent pas comme ils le voudraient ?

De tels maux ont toujours existé, tout comme les moyens d’y remédier !

Dans ce livre électronique «RECETTES ET REMÈDES DE GRANDS-MÈRES», nous vous présentons des centaines de remèdes simples, naturels, efficaces et très léger pour le portefeuille. Des remèdes utilisés avec succès depuis des générations et que, vous aussi, pouvez utiliser sans problème, dans moins d’une minute, si vous le désirez.

 

Télécharger maintenant

 

 

 

87 remèdes naturels :

 

 

Telecharger E-book

Un recueil de 87 remèdes sains et naturels

Cet ouvrage fourmille d’idées surprenantes,
toutes naturelles, pour mieux vivre .


Télécharger maintenant

 

Vous pouvez aussi vous renseigner avec mon guide pratique pour mieux vivre

Telecharger E-book

Telecharger E-book

PERDRE DU POIDS TOUT EN MANGEANT BIEN

Pour notre perte de poids, en général, nous faisons des régimes très strict. Pas de graisse, pas de boissons sucrés,
diminuer la quantité de viandes ou de poissons etc…

Certes on maigris. Mais à quels prix ? la fatigue s’ accumule, nous sommes plus irritables et nous avons moins d’ énergie.

Le secret se sont les Régimes protéines. Je vous vois sauté au plafond. Vous allez dire : « Oui, je connais, ça ne fonctionne pas et j’ ai eu les signes que vous venez de me signaler. Non ça ne m’ intéresse pas. » Du calme. c’ est vrai que quand on entend les mots « Régime Protéine », ça nous fait peur. Mais pas du tous. Ces régimes ont maintenant évolués. Comme tout d’ ailleurs.

Avec ces nouveaux régimes protéinés, vous avez l’ assurance de perdre du poids, sans votre énergie. Ils sont suivis et contrôlés. Vous faites ce régime protéiné tout en gardant une alimentation variée et équilibrée. Vous pouvez dans certains régimes protéinés, vous faire plaisir une à deux fois par semaine. Vous voyez, je vous l’ avez dis que cela avait changé.

Le dernier régime protéine que j’ ai fait m’ a fait perdre 4 kg. en trois semaines. Je suis vraiment contente. En plus l’ avantage c’ est qu’ il fallait que je mange énormément de viande en plus des légumes verts et féculents. Je peux vous dire quand sortant de table je n’ avais plus faim. Et deux fois par semaine j’ avais droit à deux ou je pouvais manger ou boire ce que je voulais.
Aujourd’hui, quelques mois après, je n’ ai toujours pas repris un kilo.

Alors laissez vous tentez ! et surtout laissez vous guider.

Je suis une personne qui s’ intéresse à tout et j’ aime faire profiter aux internautes mes petits trucs et astuces, dont en voici une.
http://www.comment-faire-un-regime.com

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Etre écolo ? Oui, mais dans quelles conditions et à quels prix ?

Si l’on a du temps en faisant les courses attardons nous sur les étiquettes. Il est encore possible de trouver des produits naturels sans logo AB et à un prix correct. Mais attention ! Evidemment, le « naturel » est également tendance. On trouve ce mot partout où il n’y a pas le logo. Comme si tout nos produits étaient atteints par ce virus. Heureusement, certains résistent. Parfois, on trouve des produits aux ingrédients 100 % naturels, sans arôme artificiel ou conservateur et sans ce logo. Les ingrédients de synthèse sont des poisons pour notre corps. Ils sont peu cher, oui, mais nous coûte cher en médecin ! Les économies sont donc nul. Et souvent ils se cachent même derrière le mot « naturel. » Il faut être prudent à la lecture de l’étiquette (de nombreux ouvrages ou articles sur Internet sont disponibles gratuitement pour reconnaître ces symboles). Quant aux fruits et légumes attention ! Prenons l’exemple des tomates ; on en trouve partout et il y a des dizaines de variétés. Des BIO, des naturelles, des transformées et des lointaines. On se rend vite compte que les BIO viennent de loin ! Elles ont fait des milliers de kilomètres pour venir dans nos rayons mais ont le même prix que les françaises; Que les transformées ne sont pas indiquées mais sont reconnaissables à leur rondeur parfaite; Que les suremballées sont rouges mais vertes à l’intérieur et donne des aphtes (souvent un produit est injecté pour leur donner une belle couleur et bien sur on les a arrosées de pesticides)! Et puis, que celles qui sont en vrac, dévalorisées par le consommateur, sont cachées car elles sont peut rentable. Souvent plus cher, tachées et de formes différentes. Celles qu’il faut bien sur manger. Pourquoi ? Parce que les tomates BIO que vous croyez mangez ont d’une part fait des milliers de kilomètres (pas du tout écologique, des tonnes de kérosène ont été utilisé et ont participé par conséquent à l’effet de serre) et d’autre part sont tout aussi chimique si ce n’est plus que les autres (les contrôles sont inexistants donc personne ne sait combien réellement de produits chimiques ont été utilisé!). Alors pourquoi celles du petit producteur sont plus cher ? Parce qu’elles ont été cultivées dans le respect de la nature ! La nature n’a jamais produit de fruits aux formes identiques ! Et puis, très peu de kilomètres ont été faits pour poser les tomates en rayon. Bien sur les tomates ne sont qu’un exemple. Ceci est applicable pour tout les autres fruits et légumes. Et puis rien ne vaut son petit potager ! Même un petit balcon fait l’affaire. Il n’est pas interdit de planter quelques pieds de tomates dans un bac à fleurs. De plus, cela fait prendre conscience du labeur effectué par nos agriculteurs. Enfin, heureusement il existe encore du vrai BIO. Celui qu’on achète, plus cher certes (pour les mêmes raisons citées avant), en magasin spécialisé. On y trouve d’ailleurs de bonne adresse de petits producteurs qui sont la plupart du temps à quelques kilomètres de notre maison.
Il faut se méfier des produits aux prix trop « alléchants » et compétitifs des grandes surfaces. Un petit prix cache souvent une raison !

Artiste et consommatrice de produits de proximité pour limiter l’impact du « faux bio » sur notre environnement.

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Pourquoi les compléments alimentaires sont-ils devenus indispensables ?

Peut-être êtes-vous de ceux qui pensent qu’avec une alimentation saine et équilibrée on s’assure un apport largement suffisant en vitamines, minéraux, acides aminés, enzymes, etc. Il est vrai que, logiquement, ce devrait-être le cas. Il est également vrai que, par le passé, ça l’était.

Mais, selon l’avis statistiquement dominant des naturothérapeutes, les subcarences induites par l’ensemble des facteurs de pollution – notamment électromagnétiques – entraînent aujourd’hui des dysfonctionnements qu’une alimentation saine ne réussit pas, à elle seule, à réguler.

En fait, les règles à appliquer pour se passer de supplémentation sans risque consisteraient ni plus ni moins à vivre comme le paysan du 19ème siècle, non seulement avec le bon air, l’exercice physique et l’alimentation saine, mais surtout loin de toute forme de pollution et de stress.

De nos jours, le problème des carences nutritionnelles ne se situe donc pas uniquement dans cette malnutrition des pays riches, encouragée par la nourriture des fast food et des boites de conserves.

Même s’il y contribue, ce n’est pas un déficit en « apports quotidiens conseillés » qui est à l’origine de la plupart de cas d’allergie, d’insomnie, de nervosité ou d’anxiété, si fréquents dans nos cités.

Qu’est-ce alors ?

Eh bien par exemple les ondes et autres champs électromagnétiques qui émanent de votre matériel informatique et des fils électriques qui détruisent votre sérotonine et votre mélatonine en se moquant bien de la qualité de votre alimentation.

Autre exemple : le stress des transports, du travail et du manque de temps qui avale des quantités gigantesques de vitamines C et B6, de magnésium, de zinc, etc., et cela même si vous mangez bio.

C’est donc à cause des conditions de vie, tout à fait particulières, du monde moderne que la complémentation est devenue indispensable à toute personne attentive à sa santé.

De toutes manières, rares sont ceux qui peuvent se dire véritablement en bonne santé ; et si quelqu’un a une hérédité cardiovasculaire et a besoin de Coenzyme Q10, à moins qu’il préfère avaler trois kilos de sardines crues par jour, le mieux pour lui est tout de même d’avoir recours à la supplémentation.

Pour découvrir Le secret des élixirs anciens de Jean-baptiste Loin
http://reponsesbio.com/Templates/squeeze-elixirs.html

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Un guide essentiel pour apprêter les courges avec originalité

Abordables, savoureuses, elles sont idéales pour la vitalité… Cela n’est pas nouveau: lorsque le froid est là, on ne sait plus faire preuve d’imagination. Néanmoins, elles sont là: les courges!

En gratin, en poêlée, en dessert, dans les tartes ou coupes comme des frites, les recettes de courge rivalisent de couleurs et de bienfaits et ont la possibilité d’ être associés à n’importe quel mets. Mijotées ou crues, les courges vous assurent des dîners originaux et diversifiés.


Pourquoi cuisiner les cucurbitacées?

Les avantages des cucurbitacées, sont nombreux. On les récolte à partir de septembre et ils se conservent très longtemps: pas de crise de ce côté. Les courges sont abordables à tous. Leur taille contrebalance considérablement le prix que l’on dépense: elles ont la possibilité vous fournir pour au minimum quelques déjeuners.

Ces légumes colorés restent indispensables pour la santé défendre notre corps. Nantis d’ antioxydants et sans calorie|peu caloriques, ils aident à diminuer le risque de tumeurs, ils prémunissent les problèmes cardiaques et contribuent à abaisser le LDL. Ils possèdent des vitamines et nutriments dont l’individu a rudement besoin à chaque repas.

Des cucurbitacées aussi pour les bambins

Si les enfants rechignent à goûter des légumes, vous pouvez apprendre des idées nouvelles pour qu’ils les apprécient: frites de potimarron, quiche simple avec du patidou, une pizza savoureuse à base de patisson, potiron, doubeurre, buttercup des spaghettis au fromage avec la courge spaghetti, des lasagnes à la rouge vif d’Étampe, etc.


Nos ancêtres récoltaient et consommaient de la courge, mais au fur et à mesure, c’est un légume qui a été complètement délaissé. Parmi les milliers de familles qui existent, nous n’en rencontrons que certaines sur les marchés et épiceries.

Pour ne pas être à court d’ imagination et sourire vos bambins, mettez-vous aux recettes de courge. Les particularités des légumes anciens, dont la courge potimarron, vous aidera à apprécier un singulier bonheur, que ce soit en plat.

Comment faire apprécier les légumes anciens à vos bambins?

La courge est un légume dit « oublié » qui a énormément qualités, la fondamentale étant ses propriétés santé qui font du bien à notre corps.

Néanmoins, la majorité d’entre nous avons une opinion négative de ce légume: cette chose sans forme, au coloris bizarre, avec un nom imprononçable, et malheureusement, notre inaptitude absolue à la cuisiner.

Nous avons des problèmes à trouver une courge, et pire quand il devient nécessaire d’ en faire quelque chose de mangeable. Et combien d’entre nous, après tant d’effort, ont du supporter les moues épouvantables de nos enfants face à ce machin de couleur vraiment louche?

Oui les légumes anciens, c’est bon pour Halloween, pour les creuser et fabriquer des personnages grimaçants!
Et pourtant, manger des courges serait quand-même mieux pour leur santé (et contre les caries) que les friandises…

Des bonbons à la courge?
Pas besoin d’aller jusque là, il vous suffit de proposer autre chose que la soupe au potiron à vos bambins.
Déjà que les « nous miniatures » n’adorent pas la soupe, alors une soupe orange, quoi de plus horrible? Non non ils ne se feront pas avoir}, ce sera superflu de leur dire que c’est à base de carottes!

Les cucurbitacées ont des bénéfices incroyables, et peuvent jouer un rôle extra pour stimuler la curiosité des petits.

Leurs silhouettes et leurs teintes si nombreuses les rendent comiques et jolies. Certaines servent simplement à embellir, et lorsqu’ elles deviennent sèches, vos gosses peuvent créer des maracas (attention aux oreilles) car elles deviennent légères et on peut écouter les graines à l’intérieur. De plus, une pause peinture est nécessaire pour redonner leur teinte perdue!

Mais au delà de la déco, encouragez-les à les aimer!
Et à la place du potage, concoctez… des frites de courge! De la même manière que les pommes de terre, les frites de courge à imprégner dans la mayonnaise (oups) ou le ketchup (re-oups) restent très drôles! A la poêle, dans le ou encore grâce à la friteuse, vous allez enfin leur faire manger de la courge… avec plaisir!

Donnez-leur les plats qu’ils préfèrent en ajoutant discrètement un peu de potimarron ou de buttercup: des lasagnes, une quiche, des pâtes bolognaises… et un brownies chocolatés ou des cookies avec de la courge dedans: c’est super bon. Ils seront bluffés, juré.

C’est maintenant ou jamais d’aller plus loin et de leur faire goûter les 101 recettes de courges qui feront de vous une vedette du potiron !

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Pourquoi consommer du jus de Baie d’Açai?

La baie d’Açai est réputée pour sa source importante d’antioxydants et d’apports nutritionnels. Légèrement plus grande que les bleuets, chaque baie est composée d’une fine couche de pulpe comestible – connue sous le nom de mésocarpe – entouré d’une peau foncée – connu sous le nom d’Exo carpe – englobant une grosse graine – connu sous le nom d’endocarpe.
L’Exo carpe et le mésocarpe de la baie sont extrêmement riches en nutriments. Les éléments nutritifs de cette baie sont si importants que le peuple d’Amérique du Sud les consomme pour les problèmes digestifs et cutanés. Elle est également grande source d’énergie.
La baie d’Açai procure une multitude d’avantages pour la santé grâce à ses nombreux nutriments, dont les :
• Antioxydants: Ils contribuent à combattre le vieillissement, à prévenir et traiter des maladies et à améliorer globalement votre santé avec les :
– Poly phénols : Ce sont des antioxydants qui contribuent à minimiser les risques de maladies cardio-vasculaires ou d’apparition de cellules cancéreuses
– Anthocyanines: Ces antioxydants sont réputés pour prémunir les problèmes de vision, de croissance des cellules cancéreuses, des maladies cardio-vasculaires et neurologiques. Ils agissent également comme anti-inflammatoires, et réduisent les symptômes liés au diabète et aux maladies dû à l’âge.
• Phytostérols (stérols végétaux) : Complexes de membranes de cellules végétales, connues pour réduire les inflammations, baisser le taux de cholestérol et de traiter l’HBP (hyperplasie bénigne de la prostate ou hypertrophie)
• Protéines végétales : protéines ne générant aucun cholestérol durant la digestion
• Fibres alimentaires : contribue au bon fonctionnement du tube digestif.
• Acides aminés essentiels : L’Açai contient un équilibre presque parfait d’acides aminés complexes en oligo-éléments, essentiels pour la contraction musculaire et la régénération des cellules de votre corps.
• Omega 3 : Ils sont essentiels au maintient d’une santé mentale et permettent la réduction de taux de cholestérol.
• Vitamines B1, B2 et B3
• Vitamine E : Elle est essentielle à la régénération des tissus endommagés, la coagulation sanguine normale et la circulation sanguine

Mais ce n’est pas tout, cette baie neutralise les cellules néfastes, contrôle également votre poids et fortification les os.

Stéphanie MARILLY – Web-entrepreneur – Fanny2603@hotmail.fr


Si vous désirez plus d’informations concernant ce fruit, cliquez sur ce lien http://fanny2603.mandurarep.com/fr/index.php

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Les bienfaits nutritionnels du MANGOUSTAN

Considéré comme étant l’un des super fruits au monde, le mangoustan a été utilisé par les guérisseurs traditionnels d’Asie du Sud durant des centaines d’années. Il est l’une des plus riches sources naturelles de Xanthones. Les boissons contenant ce fruit tout entier garantissent un apport optimal en nutriments dont les :

• Xanthones : une classe unique de phytonutriments contenant des antioxydants ultra-puissants reconnus pour leurs pouvoirs anti-inflammatoires
• Tannins: un astringent connu pour ses qualités anti oxydantes et contribuant au bon équilibre intestinal *
• Protéines et graisses : Bons développeur de masse musculaire, riche en protéines et en gras, mais sans cholestérol *
• Fibres alimentaires : contribue au bon fonctionnement du tube digestif.
• Potassium : Minéraux connus pour abaisser la tension artérielle, prémunir des maladies au niveau des reins et permettre un fonctionnement optimal du cerveau.
• Fer : Minéraux contribuant à la production de globules rouges et à l’entretient des muscles et organes. *
• Vitamines: Vitamine C, Vitamine B et autres acides aminés

Mais voici également quelques avantages nutritionnels reconnus que procure le Mangoustan :

Il augmentation l’énergie, il améliore la qualité de la peau, il évite les migraines, il réduit le cholestérol, il contribue au bon fonctionnement du système respiratoire et cardio-vasculaire, il renforce les articulations et le cartilage, c’est un antiarthritique, un antifongique, un anti-inflammatoire, un antitumoral, un antiâge, un antidiabétique et un anti-athérosclérosiqueetc….

Ceci est une liste non exhaustive qui définie l’importance de consommer ce « fruit royal » pour votre santé.

Stéphanie MARILLY –
Web-entrepreneur –
Fanny2603@hotmail.fr


Si vous désirez plus d’informations concernant ce fruit, cliquez sur ce lien http://fanny2603.mandurarep.com/fr/index.php

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Voici quelques bonnes raisons de donner des produits bio à vos enfants

En tant que parents, vous avez envie de protéger la santé de vos enfants. Mais on entend beaucoup parler dans les média que nos jeunes d’aujourd’hui son beaucoup plus à risque de développer des maladies à cause de l’obésité et de la malnutrition. Les produits bio arrivent donc à point pour préserver la santé de nos enfants.

Les produits bio : meilleure santé

Plusieurs produits pour bébés – petits pots de purée et autres – que l’on trouve dans les supermarchés ne sont pas entièrement naturels. En mangeant bio, vous vous assurerez de la qualité de vos aliments. On retrouve des produits chimiques partout de nos jours : dans les aliments, dans la maison, et même dans certains jouets pour enfants. La présence de sucre et d’autres substances dans les aliments est chose courante. L’alimentation bio ne peut faire autrement que d’améliorer la santé de vos enfants.


Mangez les produits de la ferme de votre région

Il y a rien de mieux que les produits bio de la ferme, car ils sont naturels. Aussi, apprendre à manger moins de sel et de sucre le plus jeune possible est un atout. En donnant à nos enfants une bonne éducation alimentaire, nous leur rendons service pour l’avenir. Plus nos jeunes sont habitués à manger du gras, du sucre et du sel, plus ils auront du mal à s’en passer en vieillissant. Pour éviter cela, il faut bien les nourrir dès leur plus jeune âge. Passez donc faire un petit tour à la ferme.

Les produits bio : alimentation équilibrée

Se nourrir de produits bio, c’est manger équilibré. Donner des fruits bio à son enfant pour les pauses à l’école est un plus. Dans un fruit bio, il y a beaucoup de vitamines et d’éléments nutritifs qui aideront l’enfant à patienter pour le dîner et le souper sans avoir trop faim. Il est bon également d’inclure dans la collation des protéines, par exemple un petit morceau de fromage ou quelques amandes bio.

Le bio : un choix de plus en plus varié

De nos jours, il existe de plus en plus de produits bio, ce qui permet un choix plus varié. Pour l’instant dans les supermarchés, cela semble assez limité, mais tout porte à croire que la situation s’améliore d’année en année. En cherchant un peu, il est possible d’en trouver une grande variété.

En conclusion!

Il appartient à chacun de se renseigner sur les produits bio, que ce soit pour l’alimentation ou pour d’autres aspects de la vie quotidienne, comme les produits de santé et les cosmétiques. Apprenez à bien vous nourrir et vos enfants apprendront de vous les bons choix santé.

Yves Ranger
Multi-Marketing Internet enr.
www.boutique-produits-bio.com

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Peut-on vivre de la nourriture biologique et faire des économies d’argents sur notre budget alimentaire mensuel ?

On entend perpétuellement dire que les condiments BIO sont trop chers. Leur tarifs est en effet légèrement plus élevé que les dissemblables. Or en alternant lentement votre approvisionnement et vos règles de consommation, vous avez la capacité de manger BIO et faire des économies.

Voici de quelle manière en s’alimentant BIO on fait des économies. Une étude allemande à d’ailleurs démontrée que les familles qui consomment BIO diminuent de 8% leur recette nutritif et ceci malgré le prix des nourritures BIO à peu près 30% plus chers.

En consommant BIO on répète son listing de produits.

Pour faire des économies, on prend moins de repas préparés, auxquels on adopte des préparés frais, moins consommateurs en carburant dans leur composition ou leur transport. On consomme mêmement moins de macarons, de chocolats, barres cacaoté ou distinctes confiseries, de sodas et sirops adoucies, de snacks et nouveaux aliments de grignotage et on privilégie les condiments bruts frais à fricoter soi-même.

Après, imaginez que pour garantir la ligne et sauver votre balance repas, pensez à préparer à la cuisson vapeur ou en papillotes en limitent les portions plutôt que de se fournir « light ». Tous ces condiments allégés sont très maintes fois écoulés avec des prix supérieurs à leurs égal courant, en modérant l‘ achat de ce genre d’assaisonnements cela permettra de faire des économies.

Concrètement, en se restaurant BIO, on acquière moins d’excédent, et plus de crucial et cela autorise de faire d importantes économies…

En effet, ce qui se montre cher sur votre liste de courses ce sont justement tous ces condiments converti tout prêt. De plus ils sont riches en malheureuses graisses, en sucres et en supplément et donc affreusement déplorable pour votre sante. En imitant ces gestes primaires on peut ainsi faire des économies.

Découvrez comment faire des économies d’argent en adoptant des gestes d’éco-citoyens.

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Dites adieu à votre mauvais cholestérol

Linus Pauling a suivi des études de chimie, de physique et de mathématiques dans les années 20 au California Institute of Technology.

Il a reçu le Prix Nobel de chimie en 1954 et le Prix Nobel de la Paix en 1962. Il a été honoré plus de 40 fois par des universités.

Il est mort en 1994, à l’age vénérable de 93 ans, grâce à ses expériences médicales à l' »Institute of Science and Médecine »

Un des leitmotivs de Linus Pauling est sa mise en garde contre les sucres rapides (sucres raffinés).

Il démontre en effet dans son livre “How to live better and feel better” que l’incidence des graisses sur le cholestérol est négligeable.

D’après lui, et il cite une expérience fascinante pour le prouver, ce sont les sucres raffinés qui sont responsables de la présence de mauvais cholestérol dans le sang.

Cette expérience, menée en 1964 et 1970 par Milton Winitz, a porté sur 18 sujets. Pendant 6 mois, on les a isolés et leur nourriture était contrôlée. On les a nourris au début sans leur donner de sucres raffinés.

Leur concentration de cholestérol dans le sang, avant cette expérience était de 227 mg/dl. Après 2 semaines de régime seulement, cela était tombé à 173, puis, 2 semaines plus tard, 160.

En remettant des sucres raffinés dans leur régime, le cholestérol est remonté à 178, puis à 208.

En supprimant à nouveau les sucres raffinés et en les remplaçant par des sucres lents, en quelques semaines, le taux était redescendu à 150 !

Les conseils de Linus Pauling

1. Ne mettez pas de sucre dans votre thé ou dans votre café. Évitez de mettre sur la table un sucrier.
2. Ne consommez pas de céréales sucrées le matin. Certaines préparations industrielles contiennent jusqu’à 50 % de sucre. Prenez plutôt des céréales sans sucre, quitte à saupoudrer vous-même un peu de sucre dessus si vous ne pouvez pas vous en passer.
3. Ne mangez pas de desserts sucrés à chaque repas. Cela ne veut pas dire que vous devez refuser un dessert lorsque vous êtes invité chez des amis, mais au restaurant, par exemple, un fruit sera préférable.
4. Ne buvez pas de boissons sucrées de type “cola” ou “limonade”. Ces boissons contiennent une quantité importante de sucre.
5. Prenez de la vitamine C. Cela vous aidera aussi à détruire le cholestérol. Une étude de 1982 (Fidanza, Audizio et Mastroiacovo) a démontré que la prise quotidienne de 3 grammes de vitamine C diminuait le cholestérol de 18 %.

Donc pas besoin d’éliminer les aliments gras de vos habitudes alimentaires. Après tout, votre cerveau est fait presque entièrement de gras.

Martin Gamsby ( martin.gamsby@comment-apprendre.com )

Qui suis-je ?



Pour mettre en pratique votre nouveau régime sans sucres rapides, téléchargez gratuitement « Maigrissez en Santé : Les bienfaits de la nourriture maigre en 21 recettes santé »


http://comment-apprendre.com/recettesMaigres

Source: http://www.contenulibre.com/67-nutrition

Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book,Telecharger E-book

Commentaire facebook
  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Aller à la barre d’outils